La Guerre de Kenov 3 M40-775 à M40-781

Aller en bas

La Guerre de Kenov 3 M40-775 à M40-781

Message  baron.zero le Ven 17 Juin - 14:59

*Guerre entre L'Impérium (Garde Impériale et Blood Angels) et le Chaos (principalement Death Guard et mutants)

La révolte des colonies du sous-secteur Malfian:

Victorieuse lors des batailles de Kinog, les troupes Death Guard du Prince-démon Kulvain Hestarius s'étaient emparées, aux dépens de l'Impérium, de nombreux territoires au nord-ouest du secteur Calixis. Afin d'accroître son autorité sur la région et de permettre l'arrivée de renforts, Hestarius prit la décision de créer un blocus spatial entre Zweihans, Vaxanide et Xeiros Prime. Par ailleurs, les adorateurs de Nurgle entreprirent de lever des impôts (en esclaves à sacrifier !!!) dans les territoires occupés afin de créer des troupes censées protéger ces territoires et d'invoquer des démons mineurs.

Ces mesures provoquèrent une franche hostilité de la part des impériaux qui étaient privés de toutes libertés. L'insurrection des humains contre les forces du Chaos survint dès M40.775. Les insurgés subirent, dès le début du conflit,de multiples défaites, telle celle de Bunker Hill.

Les insurgés ne disposaient pas d'une armée véritable mais plutôt de milices assez mal organisées. L'assemblée révolutionnaire nomma Niando Tibraid comme commandant en chef des forces insurgées estimées à 250.000 hommes. En réalité, la puissance militaire des insurgés n'atteignit jamais 90.000 hommes et Tibraid ne put jamais en engager plus de 17.000 en un lieu et un moment déterminé.

Les forces du Chaos s'élevaient au départ à 50.000 hommes (dont 50 marines Death Guard), ainsi que des mercenaires xenos de Hesse et des mutants. Ces forces, excellentes au demeurant au regard des dons accordés par Nurgle, s'avérèrent insuffisantes pour mater les rebelles qui connaissaient parfaitement le terrain.

En fait , ce furent bien entre 30 et 50 000 adeptes de Nurgle qui combattirent à un moment ou un autre les forces des insurgés.
En M40.780, alors que Tibraid ne comptait plus que 9 000 soldats dans son armée, les forces du Chaos avaient 80.000 hommes à leurs cotés ...
Le soutien de très nombreux colons (estimé entre 20 et 33% de la population des colonies) au forces d'invasion reste un aspect de l'histoire assez mal maitrisé aujourd'hui ... malheur aux vaincus (700 000 personnes s'exilèrent vers on ne sait quel enfer après la fin du conflit).

L'armée révolutionnaire chercha à s'assurer le soutien de l'Imperium et firent appel aux planétes des Marches de Drusus qui refusèrent d'apporter leur aide dans l'immédiat en raison de vieilles inimitiés commerciales. La bataille de Synford 2, livrée non loin de Kenov, en M40.776, constitua à cet égard un sérieux revers pour les forces humaines.

Les difficultés rencontrées n'empêchèrent pas les troupes du prince démon de prononcer à la mi M40.776, l'indépendance des planétes conquises.
Désireux de rétablir leur autorité, les impériaux concentrèrent leurs efforts sur les trois planétes du blocus, et plus spécialement sur Zweihans qui était la plus proche du secteur conquis. Quelques mois plus tard, les insurgés furent victorieux à Nahme, puis de nouvelles troupes furent débarquées et remportèrent la bataille des Pointes de l'aube. Trois mois plus tard, les insurgés s'étaient emparés de la planéte au prix de la destruction par le feu du quart de sa superficie.

Malgré quelques succès, à Kinog et Alactra, à la fin de M776, la situation des insurgés devint très défavorable, d'autant plus que les forces du Chaos s'assurèrent, à la même époque, le soutien de 30.000 mercenaires Kroots.

La marche d'Ingalf:

C'est dans ce contexte que le Seigneur Général Ingalf de la Garde Impériale entreprit une campagne destinée à rétablir l'autorité de l'Impérium sur ses colonies du sous-secteur Malfian. Le plan initial prévoyait une avance d'Ingalf depuis les mondes de la périphérie, en direction de Xeiros Prime puis du monde-forge JXMA18Z. Dans le même temps, une troupe moins nombreuse, sous les ordres du lieutenant-colonel Garald, devait surgir de la planéte Loss vers Festus. Il était également prévu que des blood angels arrivent en renforts pour contrer la Death Guard. Le but ultime était que les trois colonnes convergent sur Kultuh afin d'isoler la planéte Kenov 3 où se localisait le foyer de l'invasion du Chaos.

Malheureusement pour Ingalf, les spaces marines se virent, ultérieurement, désigner comme objectif principal de renforcer un théatre d'opérations plus important dans la galaxie, ce qui limita nettement l'efficacité initiale de l'offensive prévue.
Ingalf entama son avance en M40.777, à la tête d'une force de 800.000 hommes et 1380 pièces d'artillerie Basilisks. Ses forces étaient composées de soldats de la garde de la planéte Cyrus Vulpa, de mercenaires Lotien, et d'irréguliers venus des ruches de GunMetallicus.

Ingalf s'empara rapidement des forts de Xeiros Prime, situé en bordure des monts Champlain, que les 30.000 mutants de la garnison abandonnèrent presque sans combattre. Laissant sur place une partie de ses effectifs, le général impérial fit mouvement vers JXMA18Z où il s'empara de nombreux navires en orbite ainsi que d'une quantité appréciable de matériel.

Confiant, Ingalf se décida à marcher sur Kenov 3. A cette date, l'artillerie n'était plus constituée de 420 canons et les vivres et munitions à disposition du général diminuaient dangereusement.
Il ignorait que la colonne du lieutenant-colonel Garald avait été vaincue à Festus, et refluait vers ses bases. Il ignorait également que les spaces marines blood angels étaient enfin arrivés et menaient leur propre offensive par l'ouest et étaient dans l'impossibilité totale de le soutenir si nécessaire.

Enfoncé profondément en territoire ennemi et ayant perdu environ 15 % de ses forces, Ingalf décida toutefois, en M40.778, de pousser vers Kenov 3. Les forces du Chaos, sous les ordres du Psyker Horatio Lang, s'étaient disposés à environ 40 kilomètres au Nord de la ruche principale (Saragotaa), dans les collines de Bemis, et disposaient de 750 000 combattants fanatisés et 22 pièces d'artillerie lourdes, la Death Guard était également présente.

La première bataille de Saragotaa

En début de matinée, les forces impériales progressèrent en direction de Saragota constituées en trois colonnes :

- celle de Fraser, à droite, constituée de 350 000 hommes,
- celle de Ingalf, au centre, constituée de 240 000 hommes,
- et celle du baron von Riedesel, à gauche, le long des berges d'un fleuve d'acide,
comprenant de nombreux mercenaires et la majeure partie de l'artillerie.

Vers 13h00, l'avant-garde d'Ingalf fut prise sous les feu des troupes du Chaos, dans une clairière bordant les champs de champignons. Les Impériaux reculèrent rapidement, poursuivis par des hordes d'enfants du Chaos. Ces derniers se heurtèrent cependant rapidement au gros des forces de la colonne centrale et furent massacrés.

Le seigneur de batailles Morgrim, à la tête de tirailleurs Kroots, attaqua alors le flanc droit d'Ingalf mais fut repoussé par Fraser à hauteur des fermes. Morgrim répéta sa tentative au centre, contre Ingalf, dont les troupes s'étaient déployées sur un front de 900 mètres.

Tout au long de l'après-midi, les troupes du Chaos et les Impériaux tentèrent chacun six assauts infructueux. Alors que l'initiative semblait passer du côté des adeptes de Nurgle, la gauche impériale, constituée des troupes de von Riedesel, surgit contre l'aile droite du Chaos constituée de mutants qui recula en désordre.

La première bataille de Saragotaa était terminée. Tactiquement parlant, les impériaux avaient remporté la victoire mais, d'un point de vue stratégique, leur avance se trouvait stoppée. Ingalf ne disposait plus que d'un mois de vivres et comptait dorénavant sur un succès, impossible, de Garald, au Sud. Dans l'attente de nouvelles des autres colonnes, le seigneur-général se décida à garder ses positions et fit construire trois forts sur les lieux même de la première bataille.

La seconde bataille de Saragotaa

La fin M40.778 survint sans que Ingalf ne reçoive la moindre nouvelle des colonnes sur lesquelles il comptait tant. A cours de vivres, il se décida à reprendre prudemment son avance en envoyant de l'avant.
Les troupes impériales pénétrèrent dans un champ de champignons, à huit cents mètres au sud de la ruche Saragotaa.

Le général du Chaos Lang utilisa les tirailleurs et miliciens de Morgrim pour contourner une collline boisée sur la droite impériale et attaquer Ingalf sur son flanc droit et ses arrières. D'autres effectifs du Chaos furent lancés à l'assaut de sa gauche. Les flancs impériaux pivotèrent afin de faire face aux deux assauts et laissèrent le centre affaibli. Celui-ci fut alors attaqué par les troupes de la Death Guard.

Cernés, les impériaux résistèrent avec acharnement mais en vain. La droite, assaillie par l'infanterie légère de Morgrim fut la première à céder.
Le colonel Fraser, qui s'était élancé vers ses hommes dans l'espoir de les rallier, fut abattu par un sniper de Morgrim ce qui accélera la déroute de la droite impériale.
Le flanc gauche , où les impériaux étaient largement en état d'infériorité numérique, céda également et la plupart des hommes se firent dévorer par des horreurs mutantes.
Au centre, la supériorité numérique des mutants contraignit les forces mercenaires de von Riedesel au recul.

A la tombée de la nuit, Ingalf replia l'ensemble de ses forces sur ses positions fortifiées. Ayant perdu 160000 hommes, contre 20000 pour les troupes de Nurgle, il avait nettement perdu la seconde bataille de Saragotaa.
Ingalf se résolut alors à une retraite générale en direction de son site d'attérrissage, en attente des renforts Blood Angel. Les impériaux effectuèrent une retraite nocturne durant deux heures mais, à hauteur trouvérent le pont franchissant la riviére d'acide sous le couvert de plusieurs pièces d'artillerie du Chaos. Dans l'impasse totale, Ingalf lança un dernier baroud d'honneur qui signa la défaite des impériaux.

Une victoire décisive

Les conséquences de la bataille de Saragotaa furent immenses. Le succès remporté par les troupes du Chaos leur valut le soutien de plusieurs puissances dont des Berserks de Khorne, désireuses de se venger des défaites d'autres guerres, cependant seul Kenov 3 restait aux mains des puissances de la ruine.

La guerre se poursuivra durant plusieurs années encore jusqu'à la capitulation, tout aussi décisive, du Prince démon Hestarius en M40.781 et ce fut l'Assemblée Revolutionnaire de Tibraid qui par ses actions de guérillas permit la victoire. Toutefois, au lendemain de la bataille de Saragotaa, la victoire du Chaos était devenue une certitude.
baron.zero
baron.zero
Porte-Peste

Messages : 21
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum